Accueil Destinations Saint Pétersbourg : la Venise du nord

Saint Pétersbourg : la Venise du nord

Saint Pétersbourg : la Venise du nord

La russie peut se vanter d’être une destination la plus historique du monde. Elle est d’ailleurs entrée dans l’histoire en participant aux nombreuses guerres du monde. Aujourd’hui, la russie est devenue un musee à ciel ouvert pour permettre aux visiteurs d’apprécier son histoire, sa culture et son authenticité. Mais s’il y a bien une ville russe qui mérite un détour c’est forcément saint petersbourg. Voici ce qu’il faut savoir sur cette ville de Saint Pétersbourg authentique russe.

Où est situé saint pétersbourg ?

Saint pétersbourg est une ville russe sans doute la plus historique des villes de russie. Deuxième plus grande ville du pays après moscou, saint petersbourg est située sur la partie nord-ouest de la russie. Cette ville de Saint Pétersbourg abrite d’ailleurs le port le plus important du pays notamment sur la mer Baltique. saint petersbourg était la capitale du pays autrefois et non moscou. Cette ville de Saint Pétersbourg était à dire vrai la capitale impériale sur la neva, proche de son embouchure et plus précisément, dans le golfe de Finlande. Cette ville se trouve également à 600 km de moscou sur sa partie nord-ouest mais aussi à 3 050 km de Paris, sur sa partie est-nord-est. Selon l’histoire, saint petersbourg a été construite par le tsar 1er pierre en 1 703. Cette cité façonnée par des pierres est un symbole de l’ouverture de la Russie vers l’Europe de l’ouest.

Le tsar l’a bâti sur le delta marécageux de la neva en utilisant la pierre alors qu’à cette époque-là, on n’utilisait que du bois. Ainsi, cette cité impériale était autrefois le centre de la russie ou la capital de la russie et non moscou. Elle a ensuite pris le nom de Petrograd et de Leningrad. Puis en 2003, les russes ont fêté le troisième centenaire de cette cité, plus précisément, ce qui marque un nouveau siecle pour saint petersbourg. Il est donc conseillé de s’y rendre en hiver pour faire un voyage hors du temps. Lors du voyage à Saint Pétersbourg, on peut alors découvrir les fameuses nuits blanches de la russie soit entre mai, juin et juillet. Puis le 21 juin, ils marquent le point culminant du solstice d’été.

Quel est l'ancien nom de saint pétersbourg ?

Le nom de saint petersbourg avait aussi une histoire assez intéressante ainsi que ses divers monuments emblématiques et son centre. Le palais de l’hiver mérite que l’on s’y attarde durant le voyage ou un week end saint petersbourg à la découverte d’une citée taillée en pierre ainsi que sa cathedrale. Il paraît que le palais d’hiver a été conçu pour accueillir les monarques russes. Le palais a été restauré il y a plusieurs années et devient un musee. Mais revenons au nom de cette grande cité de la russie. Au départ, cette ville de saint petersbourg s’appelait saint pierre quand Nicolas II a voulu donner un nom russe à la capitale impériale. saint petersbourg a pris le nom de Petrograd. Son nom a été changé trois fois dans l’histoire et depuis sa création au XVIIe siècle. Saint Pétersbourg est né sous le nom de ville de pierre en 1 703. Puis en 1914, on lui a attribué le nom de Petrograd puis Leningrad en 1924 pour rendre hommage au chef de la révolution russe.

À la mort de Vladimir Ilitch Oulianov, elle devient Leningrad. Puis, vers 1991, elle redevient saint petersbourg jusqu’à aujourd’hui. L’histoire autour de son nom est vraiment fascinante. Il serait dommage de rater un tel voyage et de ne pas percer tous les mystères de son passé. Il faut tout de même consulter un guide de voyage pour savoir si le visa est obligatoire ou non ou bien, pour visiter les monuments emblématiques de la cité ainsi que de son ermitage. En tout cas, lors du voyage à Saint Pétersbourg, les habitants n’hésiteront pas à conter l’histoire de leurs origines mais aussi des trois noms donnés à cette cité.

Pourquoi visiter saint pétersbourg ?

Saint petersbourg est une destination riche en culture et en histoire. Visiter ce lieu historique c’est comme faire un voyage hors du temps et découvrir enfin, la fameuse Venise du nord, sa cathedrale. Mieux que moscou sans doute, la ville de saint petersbourg séduit par son charme et par son authenticité mais aussi par ses ponts et ses canaux. Il s’agit d’un bijou architectural qui a été imaginé de toutes pièces par un grand artiste. Mais pourquoi alors visiter cette cité mystique ?

La ville de Saint Pétersbourg abrite un patrimoine bâti unique et exceptionnel notamment l’eglise saint sauveur sur le sang versé, son palais tout près de Nevski ainsi que ses nombreux édifices religieux en plus de la cathedrale Saint-Sauveur et le couvent Smolny. Notons aussi qu’elle abrite un magnifique jardin d’été, les palais princiers et le musee de l’ermitage. Cette destination de charme a su charmer les amoureux du design et de l’architecture. Mais attardez-vous au centre où se concentrent de nombreux monuments dont une cathedrale exceptionnelle. Son centre historique abrite plus de monuments par rapport à moscou. En tout cas, c’est une destination qui vaut le détour lors de son passage dans ce pays impérial.

Comment ça se passe pour se rendre à Saint-Pétersbourg ?

Voyager en dehors de l'Union Européenne demande des formalités administratives traditionnelles. Ainsi, pour visiter la Venise du Nord, Saint Pétersbourg. La plus belle de Russie pour les uns propose des attractions touristiques majeures. Mais, avant de vivre un voyage merveilleux pour la Venise Russe, il faut passer par l'obtention du visa.

Justement, pour y arriver, il faut prendre en considération les règles que les autorités russes ont fixé en temps de covid. D'abord, il faut un test PCR de 72 heures maximum lorsque les touristes ou les hommes d'affaires posent le pied sur le sol de Saint-Pétersbourg.

En outre, cette condition en temps de Covid est indispensable. Bien sûr, d'autres règles sanitaires s'appliquent sur le sol russe. Pour le visa, en revanche, il y a une règle canonique. En effet, la durée de visa est égale à la durée du voyage. Ce qui veut dire que pour un voyage de 10 jours, le visa sera officiellement valable sur la même durée.

C'est pourquoi, il faut anticiper ses rendez-vous en Russie. Cela n'empêche pas de revenir dans la Venise de Russie. En outre, si le voyageur d'affaire a besoin de revenir plusieurs fois pendant l'année, il peut afficher un visa avec de multiples entrées. Les Russes sont extrêmement vigilants quant aux données présentes sur le visa. Parmi elles, il y a le motif du visa.

Si un voyageur français se rend en Russie pour un voyage de tourisme, il doit scrupuleusement respecter son motif. Pour le cas contraire, il peut y avoir des refus de visa.

Le visa en Russie, le sécame pour profiter de Saint-Pétersbourg

Avec Rapidevisa, les Français ont une assistance pour créer leur visa russe. En outre, il faut remplir le formulaire en ligne pour mettre en place la délivrance du laissez-passer pour Saint-Pétersbourg. En l'occurrence, il faut respecter toutes les consignes de la plateforme de demande de visa.

 La plateforme s'adapte aux consignes de l'ambassade russe pour mettre en oeuvre les formalités administratives. D'ailleurs, en cas d'erreur, il n'y aura pas de deuxième chance. En revanche, en passant par Rapidevisa, il y a une vérification minutieuse de toutes les données.

Le visa russe reste tout de même très accessible. Quelques étapes en ligne pour pouvoir visiter St Pétersbourg et la Russie en toute liberté. Le visa russe est valable sur tout le territoire. De Saint-Pétersbourg à Moscou en passant par Krasnodar, les voyageurs découvrent le pays des tsars.

Vous aimerez aussi :