Accueil > Activités > Patrimoine > Patrimoine naturel

Patrimoine naturel

La Cascade du Saltou
La Cascade du Saltou
  • La Cascade du Saltou
  • Le Causse de Sauveterre
  • Les Gorges du Tarn
  • Le Lac de Bonnecombe
  • Le Lac de Saint Andol
  • Les orgues basaltiques de Plagnes
  • Le plateau de l'Aubrac
  • Le Sabot de Malepeyre
  • La Vallée du Lot
Sabot de ... Aubrac Vallée et ... Gorges du ...

Sabot de Malepeyre

Promontoire naturel qui surplombe la vallée de l’Urugne et le Golf des Gorges du Tarn, en bordure de la D43 en direction du Point Sublime et des Gorges du Tarn. 

Trois interprétations courent sur l’origine du Sabot :

  • Le Drac, animal fabuleux, cracheur de flammes, hantait les lieux du Malpas et terrorisait les passants du haut de sa Malpeyre. L’évêque Frézal le terrassa en l’aspergeant d’eau bénite. Le dragon ainsi pétrifié cessa de semer la terreur !
    Vous qui passez au pied du Sabot, regardez bien ! Certains y voient une chaussure mais cette étrange pierre n’est autre que le Drac figé à jamais !
  • Gargantua, de passage à la Canourgue, oublia sa chaussure ou plutôt son sabot !
  • Margot était jeune bergère sur le Causse. Les soirs d’été, quand les lavognes* manquaient d’eau, la mignonne descendait dans la vallée de l’Urugne pour faire boire son troupeau. Pendant que les bêtes se désaltéraient, elle barbotait nue dans les eaux claires de la rivière. Surprise par un jeune canourguais, elle prit peur et s’enfuit. Dans la panique, elle perdit l’un de ses sabots qui se solidifia sur place. Recouvert au fil des ans par des couches de calcaire, le sabot devint une sculpture monumentale. 

Plateau de l’Aubrac

Terre de basalte, l’Aubrac est un immense plateau d’altitude couvert de pâturages et de prairies. Ses paysages découpés par des murets de pierre sont ponctués de burons, de croix typiques, de lacs et de blocs rocailleux. Ses monts arrondis se couvrent dès le printemps d’une flore exceptionnelle et multicolore, riche d’environ 2000 espèces.
Ses sentiers autrefois empruntés par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle font aujourd’hui encore le bonheur des randonneurs. 
A plus de 1000 m d’altitude, l’Aubrac, sous le blanc manteau hivernal, se parcourt également à skis ou en raquettes.
Terre de tradition pastorale, l’Aubrac est aussi connu pour ses belles vaches et ses tomes dont le fromage entre dans la fabrication du fameux aligot.

Route des Lacs

Des Salces à Nasbinals en passant par le Col de Bonnecombe parcourez la route des lacs, appelée aussi route d’argent, une des plus jolies de Lozère.
Quatre lacs d’origine glacière culminent à plus de 1000 m d’altitude le long de la D52 : le lac de Born, le lac de Saint Andéol (le plus grand avec deux kilomètres de circonférence, surplombé d’une croix de granit), le lac de Souveyrols, le lac des Salhiens et le lac de Bonnecombe.

Cascades

Cascade du Saltou et orgues basaltiques sur l’Aubrac.

Vallée du Lot

Le Lot, rivière tortueuse, prend sa source sur le Mont Lozère et traverse le département d’est en ouest. Son parcours est jalonné de châteaux, d’églises et de forteresses qui sont autant de vestiges historiques.
Sa vallée fertile est communément appelée la terre nourricière de la Lozère. Dans le secteur canourguais, le Lot sillonne des bancs de grès, roche sédimentaire formée de grains de quartz et de sable réunis par un ciment siliceux ou calcaire. Il est de couleur variée : rouge-brun, jaune ou gris.
Beaucoup de petits villages émergent de cette vallée verdoyante. Exclusivement construits en grès rouge taillé, ils présentent souvent une architecture de qualité où les toitures charpentées différent de celles du causse.

Causse de Sauveterre

En surplomb du Lot, s’élève le Causse de Sauveterre. Royaume des brebis, ce vaste plateau désertique possède un riche patrimoine mégalithique. Dolmens, menhirs et tumulus sont les témoins de l’occupation humaine depuis la préhistoire. Le causse apparaît comme un milieu sec, désertique, mystérieux, voire hostile et les hommes ont dû, dès leur première implantation, user d’ingéniosité pour s’adapter à ce milieu.
Contrairement aux apparences le Sauveterre abrite une faune et flore de qualité.
Le Causse de Sauveterre, pays sauvage que l’homme a su domestiquer et préserver, nous offre aujourd’hui un superbe témoignage de son histoire environnementale et culturelle.

Gorges du Tarn

Les Gorges du Tarn, canyon creusé par le Tarn entre le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre s'étendent de Quézac au Rozier. 

La rivière alterne passages calmes et rapides entre deux immenses parois rocheuses de 500 m par endroits. Au fils des bourgs, des villages et des hameaux, 53 kilomètres de méandres bien dessinés révèlent ainsi une succession de défilés, de cirques et de chaos rocheux.

Plateau Aubrac

Le saviez-vous ?

Une lavogne : abreuvoir naturel établi sur une couche d’argile imperméable